Envie de vous aérer…

Découvrez le bois des coutumes …

au cœur de notre commune..


 

et le bois des coutumes..

Nous souhaitons..

  1. Développer le lien avec le conservatoire de Picardie (conférences)

  2. Faire comprendre à la population la nécessite de respecter le lieu et le préserver.

  3. Participation à l'opération annuelle "Hauts de France propres" avec un nettoyage en famille.

  4. Communiquer avec les habitants sur la richesse flore et faune au fil des saisons

  5. Organiser des circuits découvertes pour tous

  6. Améliorer le balisage des chemins pour les usagers

  7. Organiser un ramassage des déchets par la population volontaire

  8. favoriser les projets des écoles sur ce lieu en apportant une aide financière aux projets.

  9. Relier Allonne centre bourg à cet espace en créant un sentier d'accès à partir d'Allonne afin qu'une boucle piétonne soit accessible aux randonneurs.

 

Qu'est-ce qui détermine le caractère exceptionnel de ce site ?


A l'ère tertiaire, La mer a envahi cet espace à 7 ou 8 reprises.

Le sous sol est riche en fossiles et l'endroit est référencé géologiquement avec le "sable de Bracheux" (le plus connu est le site "la justice" à l'entrée de l'autoroute) qui est reconnu à l'échelon international.

L'endroit de la lande sèche prouve la spécificité de cet endroit que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le Beauvaisis. (dans le département... site identique uniquement à Ermenonville.

 
 

La municipalité d’Allonne a acquis le bois des Coutumes afin d’en préserver la natureté et la richesse paysagère et patrimoniale,

face notamment à des projets d’extension urbaine.


La Lande du Bois des Coutumes s’étend sur une surface de 16 9435 ha. Elle se situe sur une butte de craie recouverte par une couche de sable.


La commune d’Allonne, propriétaire, dans une volonté de préservation de ce patrimoine naturel exceptionnel, s’est associée au Conservatoire d’espaces naturels de Picardie en partenariat avec la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis afin d’en assurer la pérennité.


Le sol y est acide et sec au sommet des plateaux . On y se trouve des landes sèches à Callune. Sur les versants , on trouve des sols calcaires, plus riches.


Cela entraîne une belle diversité et une répartition très marquée des milieux naturels sur le site.

Seuls, 4 hectares de milieux ouverts subsistent sur le site. Le reste est occupé par des boisements de chênes, charmes, châtaigniers sur le plateau, et frênes et érables sur les versants.

Patrimoine naturel protégé


Habitats


Lande sèche acidiphile à Callune commune, Pelouse annuelle acidiphile sur sables semi-fixés à petite Oselle et Aïra précoce, Pelouse acidicline à Agrostide capillaire et Jonc grêle.


Faune:


Vipère péliade,


Grande Tortue


Le maintien de populations de Lapins est important car il permet de garantir un minimum de rajeunissement des pelouses sur sables, par leurs activités de grattage et de broutage. L’agrandissement des clairières leur sera profitable.

Flore:


Dactylorhize tachée,

Polygala à feuilles de serpolet,

Serratule des teinturiers,

Génistelle ailée


Le Genêt ailé (Genista sagittalis) est une petite plante des sols acides à neutres. Ses tiges ailées et velues portent de belles fleurs jaunes au sommet. Il est présent ici sur le plateau sommital.


genêt ailé

Serratule des teinturiers


Dans le début des années 2000 des feux ont conduit au développement considérable de la Fougère aigle (Pteridium aquilinum), devenue même envahissante sur le site.


Depuis 2008, des opérations sont menées afin de limiter le développement de cette Fougère aigle afin de favoriser le développement des autres espèces végétales typiques de ces milieux naturels. les rejets sont régulièrement coupés.


Les opérations de gestion pratiquées sur le site s’attachent à restaurer et entretenir les espaces de landes et de pelouses qui constituent l’intérêt majeur du site.


fougère aigle

mélampyre des prés


Pour vous y rendre ..

Stationnez votre véhicule place de Bongenoult...

Quelques mètres à droite...et.. En montant, vous découvrez, à gauche , l'entrée du sentier…


Le gros chêne




logo

crée par les élèves de l'école d'Allonne symbolisant le gros chêne 1990

 

Pour aller plus loin…

https://inpn.mnhn.fr/zone/znieff/220030016

http://cen-hautsdefrance.org/sites/default/files/fichiers/pan_allonne_2017.pdf

http://cen-hautsdefrance.org/sites/default/files/fichiers/plaq_all_2011_web.pdf

https://conservatoirepicardie.org/

carte géologique.

Le paléoenvironnement du Thanétien

La mer revient en formant un large golfe sur l'ensemble

du bassin parisien.


Divers faciès se rencontrent :

  • un tuffeau gréso-glauconieux et phosphaté,

  • des argiles sableuses et glauconieuses à galets verdis.

Au Thanétien supérieur, la mer progresse encore vers le Sud et dépose des sables glauconieux (Sables de Bracheux). Le dôme du Pays de Bray n'existe pas encore à cette époque. A la fin du Thanétien,

La mer se retire et les sables subissent localement une grésification.










































































 

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout